Le spécialiste digital de l'Emploi BTP et Immobilier

Ouvrier isolant un toit
Huntstock / Think Stock ©
Photo d'illustration
L'embauche dans le bâtiment confrontée à un manque de main-d'œuvre compétente

Selon une étude publiée ce jeudi par l'Insee, la moitié des entreprises de l'industrie, des services et du bâtiment déclarent ne pas pouvoir embaucher davantage car elles se heurtent à un manque de main d'œuvre compétente. Dans le bâtiment seul, ce sont 70% des entreprises qui le déclarent.
 
 



Les signaux redeviennent positifs, le bâtiment semble se reprendre, les chantiers se présentent... et pourtant le recrutement dans le secteur n'est pas au rendez-vous. Pourquoi le bâtiment n'embauche-t-il pas plus ? Parce que la main d'œuvre qualifiée n'est pas au rendez-vous, selon une étude de l'INSEE parue ce jeudi 21 décembre.

"En octobre 2017, la moitié des entreprises de l’industrie, des services et du bâtiment déclarent rencontrer des barrières qui les empêchent d’embaucher davantage de salariés en contrat à durée indéterminée (CDI) ou en contrat à durée déterminée (CDD) de longue durée : ces entreprises freinées dans leurs recrutements représentent 50 % de l’emploi salarié total de ces secteurs" précise l'INSEE ajoutant, (…) Cette proportion atteint 70 % dans le bâtiment, où les difficultés de recrutement sont traditionnellement importantes, et 47 % dans les services."

Un problème qui touche pour le bâtiment l'ensemble des catégories d'entreprises, les PME comme aussi de manière "légèrement plus importante", les grandes entreprises et les entreprises de taille intermédiaire.

Cette "barrière liée à l'indisponibilité de main d'œuvre compétente" a même gagné en importance au cours des derniers mois, selon l'INSEE, ayant pris + 5 points de pourcentage entre avril et octobre 2017.

(21/12/2017)
Inscrivez-vous à la newsletter Inscription newsletter