L'expert des offres d'emploi dans le BTP,

la Construction et l'Immobilier

« Se construire à nos côtés »

Acteur global de la construction, avec plus de 160 implantations régionales, le groupe Spie Batignolles a quelques belles opportunités de carrière à offrir. Le point, entre évolution professionnelle et volumes de recrutement, avec Gérard Charbonnier, directeur emploi et compétences du groupe.
 
 



Comment les effectifs globaux sont-ils organisés au sein de Spie Batignolles ?

Notre effectif totalise quelques 8 000 salariés, dans les domaines du génie civil, de la construction, des travaux publics, de la construction et du bâtiment au sens large, ou encore dans le secteur de l’aménagement. Un champ d’intervention très large. Au centre de nos activités, la construction s’impose comme l’activité historique du groupe, et concentre une grande part de nos effectifs, à hauteur de 30 % environ. On retrouve un nombre à peu près équivalent de salariés dédiés aux chantiers des travaux publics, ainsi que 15 % qui se consacrent au génie civil, et enfin, à la marge de nos cœurs de métiers, 20 % de l’effectif global se retrouvent attachés à l’aménagement et à l’énergie.

Quelles perspectives d’évolution professionnelle et de montée en compétences sont mises en place pour les salariés du groupe ?

Plusieurs axes d’évolution et de promotion existent au sein de l’entreprise, et ils concernent toutes les catégories et les profils de collaborateurs, soit la totalité de notre personnel ouvrier, qui représente un peu moins de 50 % de notre effectif, et l’autre moitié, composée de cadres et de professions intermédiaires. Premier effort de taille en matière de perspectives professionnelles : les programmes de formation. Nous consacrons environ 3 % de notre masse salariale à la formation de nos collaborateurs. Pour mener à bien ces objectifs de montée en compétences, nous disposons de notre propre académie, où sont dispensés des modules généralistes comme spécifiques. Des relais d’apprentissage sont également mis en place dans chacune de nos filiales, tous labellisés par l’académie Spie Batignolles. Et pour assurer l’ensemble de ces formations, nous faisons appel en interne à notre club de formateurs, des collaborateurs d’expérience qui sont à même de transmettre leur savoir, et nous sollicitons, au besoin, des intervenants extérieurs. Par ailleurs, chaque année, nous menons auprès de l’ensemble de nos salariés des entretiens individuels. S’ils servent à faire le point et à définir les objectifs pour l’année à venir, ces rendez-vous ont également pour but d’envisager la promotion à plus ou moins court terme, au sein d’une même filière, ou grâce à des possibilités de mobilité interne.

Quelles prévisions de recrutement pour cette fin d’année et l’année à venir ?

2012 s’achèvera comme 2011, année durant laquelle quelques 770 nouveaux collaborateurs avaient été recrutés. Au 30 juin dernier, 250 embauches étaient déjà comptabilisées. L’an prochain, selon notre carnet de commande, qui promet d’être relativement bien fourni, nous devrions intégrer au minimum 400 à 500 nouvelles recrues.

Qu’en est-il de l’intégration des jeunes, tout juste diplômés ou encore étudiants ?

Parmi les 700 recrutements annuels en moyenne, la moitié sont de jeunes collaborateurs, en fin de cycle ou pour qui l’embauche correspond à un premier emploi. Notre politique d’accueil de stagiaires ou d’alternants est conséquente, et représente 4 % à l’échelle de notre effectif global. J’ajoute que tous les types de profils sont concernés, du bac pro à l’ingénieur, en passant par des diplômes techniques de niveau bac +2. Et notre volonté est claire : lorsque nous accueillons un jeune, notre but est ensuite de pérenniser sa place au sein de l’entreprise. Il travaille avec nous, il progresse avec nous, se construit à nos côtés, et nous le formons pour devenir le responsable ou le cadre dirigeant de demain.

Propos recueillis par Amandine Chauve
Inscrivez-vous à la newsletter Inscription newsletter